Immobilier Public Durable


Le plus grand chantier de l’histoire de la Belgique
Mars - Juin 2020
Mazerin Business Center Rue du Cerf 200, 1332 Genval, Belgique
Pour votre sécurité, nous optons pour du télétravail actuellement

Pourquoi une revitalisation durable de l’immobilier public belge est-elle impérative ?

Un budget de 1000 milliards d’ici 2030, voilà ce que coûtera grosso modo la remise à niveau complète du bâti… et il en a bien besoin !

La Régie des Bâtiments à elle seule gère 6.981.392 m2 de bâti public en Belgique ! Le coût estimé pour une rénovation durable s’élève à plus de 10 milliards € pour cette seule régie.

La Défense Nationale quand à elle dispose d’un parc immobilier de plus de 5.700 bâtiments, majoritairement vétustes et dont l’empreinte énergétique ne donne rien à envier.

N’oublions pas les innombrables régies immobilières opérationnelles à tous les niveaux de pouvoir ; communales, régionales, provinciales, etc.

L’entièreté des infrastructures publiques telles que les hôpitaux, centres sportifs, gares, bâtiments administratifs, écoles et autres nécessitent de manière immédiate une revitalisation durable et responsable, tant au plan technique que multi-fonctions.

Pourquoi les pouvoirs publics n’agissent-ils pas plus vite ?

Nous remarquons non seulement un manque de vision immobilière de la part de la sphère politique mais aussi un manque de ressources financières et de main d’oeuvre qualifiée. N’oublions pas non plus la pression sur les déficits budgétaires imposée par l’Union Européenne qui ne favorise pas un investissement public pour ses infrastructures.

La réponse systémique

La vision systémique du Club of Brussels se repose sur trois grandes innovations :

  • La multifonctionnalité (valeur sociétale ajoutée)
  • Les aspects techniques/holistiques approfondis
  • Les financements alternatifs (PPP, crowdfunding,etc.)

MULTIFONCTIONALITÉ

Mise en oeuvre : Réévaluation des besoins futurs, création d'écosystèmes, définition de la juste combinaison des fonctionnalités, et diversification des cashflow.

Avantages : Plus-value sociale “by design”, augmentation de la valeur foncière et locative, attractivité sociale des projets futurs.

ASPECTS TECHNIQUES

Mise en oeuvre : Élargissement de l’éventail de spécificités techniques comprenant la gestion locales des déchets, la gestion de l’eau en amont et en aval, l’autosuffisance énergétique, les espaces verts, etc. Ouvrons les registres.

Avantages : Diminution du coût “Run and Operate”, régénération environnementale, augmentation de la valeur foncière et locative, attractivité générale accrue.

FINANCEMENTS ALTERNATIFS

Mise en oeuvre : PPP, crowdfunding, corporate venture, prêts participatifs, blockchain, droit de superficie et d’emphytéose, RDA, mécénat, etc.

Avantages : Diminution de la dépendance aux banques traditionnelles, rassemblements de fonds plus rapide, économie participative, diversification des sources de financement.

Et vous, futurs extrapreneurs…

Tout au cours de la formation, vous collaborerez activement à l’élaboration de :

  • Réalisation de projets-pilotes concrets en partenariat avec les acteurs clés de l’immobilier
  • Optimisation et recherche approfondie des techniques durables de construction
  • Optimisation et recherche de nouveaux modes de financement
  • Projets de lois favorisant les méthodes définies ci-dessus et encourageant le développement durable et les projets multi-usages
  • Analyse du cadre juridique
  • Code de bonnes pratiques
  • Analyse du cadre fiscal et des subventions

Rejoignez cette aventure de la tribu qui va se pencher sur ce problème et construisons ensemble aujourd’hui le monde de demain...


Voulez-vous participer ? Remplissez notre formulaire de contact !